Jardiner sur sol vivant

Quand on a pris conscience de l'importance de la vie dans le sol, il devient difficile de ne plus y faire attention. Le sol vivant devient alors la base du jardin. Comment faire alors pour que toute cette sauvagerie qui nous effraie, devienne notre aliée.

Observer et changer de point de vue

Le plus important est finalement notre capacité d'observation. Car la nature nous indique comment faire. Encore faut-il la regarder avec un esprit neuf et bienveillant en abandonnant les peurs séculaires qui nous habitent et qui nous disent que nous devons souffrir pour obtenir un résultat, qui nous arment d'outils de plus en plus efficaces pour détruire et dominer. Les arbres ont compris depuis longtemps comment améliorer leur sol, faute de pouvoir se déplacer. Faisons comme eux? Nous ne pouvons pas vraiment. Mais nous pouvons nous en inspirer et en faire des partenaires.

Les premiers venus

Ils sont toujours là, les premiers inventeurs du vivant que sont les bactéries, les algues, les champignons, les virus. Toujours là et presque invisible, mais base solide et fragile à la fois de tout ce qui vit et nous permet de vivre. Et ils seront encore là bien après nous. On ne sait finalement pas grand chose d'eux. A peine commence t'on à comprendre l'importance qu'ils ont sur nos vies à tous.

Les nourir et leur donner de bonnes conditions de développement est la base de ce qu'il faut apprendre faire. C'est pas les plantes qu'il faut nourir. C'est la vie du sol! Qui elle nourrira les plantes mieux que nous ne saurons le faire avec de la chimie, du travail et beaucoup de pétrole.

 

 

 

Connexion

Nous suivre